Tout comprendre sur la garantie assistance auto

Sommaire

Parfois prévue par le contrat, souvent optionnelle, la garantie Assistance auto est une garantie appelée à vous venir en aide dans bon nombre de situations lors de vos déplacements.

Elle concerne non seulement le véhicule mais également ses passagers et se matérialise par des prestations généralement en nature.

PagesJaunes fait le tour des garanties assistance auto – ce qui est couvert et ce qui ne sera pas pris en charge – et des modalités de leur mise en œuvre.

Comment bénéficier de la garantie assistance auto ?

La mise en œuvre de la garantie assistance auto est très simple. Si vous bénéficiez d’une garantie d’assistance (optionnelle ou accordée dans le contrat souscrit), la première chose en cas de souci (panne ou accident affectant le véhicule ou ses passagers), est de vous rapprocher de l’assisteur. Un numéro de téléphone spécifique figure sur votre carte verte ou derrière votre certificat d’assurance.

Appelez et exposez votre situation le plus clairement possible.

Bon à savoir : après avoir vérifié que la garantie existe et qu’elle peut donc s’appliquer, pensez à vérifier que la franchise kilométrique (variable selon les assureurs : 25, 30 ou 50 km), si elle existe, n’est pas applicable (si vous êtes en panne dans votre garage, inutile d’appeler si une telle franchise est prévue) ; si vous êtes à l’étranger, vérifiez que la garantie s’applique bien dans le pays visité (généralement limitée aux pays de l’Union européenne mentionnés sur la carte verte).

L’assisteur organisera votre assistance en faisant appel à l'un de ses prestataires agréés : dépanneurs, ambulance, taxis, loueur de véhicules, etc.

Attention : n’appelez jamais directement un dépanneur. Vous risqueriez de devoir régler la facture qui ne vous serait pas remboursée, car toute dépense engagée doit avoir été diligentée par l’assisteur ou au moins dûment autorisée par lui. Prévenez l’assisteur : lui se chargera de vous envoyer « son » dépanneur agréé sur le secteur.

Les deux volets de l’assurance assistance auto

Avant de détailler la nature des garanties offertes par le contrat d’assistance auto, il faut préciser que les services d’assistance proposés par votre assureur sont généralement exécutés par un organisme extérieur dénommé « assisteur ». C’est lui qui diligentera et organisera l’ensemble des interventions de prestataires et réglera directement les frais correspondants. Il agit comme prestataire de services dans le cadre du contrat passé avec l’assureur.

Bon à savoir : il n’existe pas de contrat d’assistance type. Chaque assureur (ou plutôt son assisteur) a ses propres règles et limites de garanties.

L’assistance au véhicule

Elle interviendra en cas de panne ou d’accident. Elle comprend essentiellement le dépannage sur place et le remorquage du véhicule (montant plafonné).

Attention : ce remorquage sera souvent limité au garage le plus proche ou chez le concessionnaire de la marque le plus proche (au choix de l’assisteur). Ne comptez pas voir pris en charge un remorquage pour ramener votre véhicule accidenté en vue de sa réparation par votre garagiste habituel ! Cela peut exister mais c’est très rare.

Selon les contrats, des prestations complémentaires sont également prévues pour favoriser la remise en état rapide du véhicule, en raccourcir l’immobilisation ou permettre la poursuite du voyage ou le retour au domicile :

  • envoi des pièces détachées non disponibles à l’étranger ;
  • en cas de vol ou perte des clés du véhicule, certains contrats garantissent (dans une certaine limite) le coût d’une course en taxi pour aller chercher le double ;
  • frais d’acheminement par taxi pour retour au domicile ou mise à disposition d’un véhicule de location (souvent limitée à 48 heures) ;
  • prise en charge des frais exposés pour récupérer le véhicule réparé ou retrouvé après un vol (sur la base d’un billet de train en 1re classe ou d’avion en classe économique) ;
  • selon la durée de l’immobilisation du véhicule et selon les contrats, le rapatriement des passagers au domicile ou leur acheminement au lieu de destination en France pourra être pris en charge également soit en train (1re classe), soit par avion (classe économique).

L’assistance aux passagers

Elle consiste en un ensemble de prestations en nature qui peuvent varier d’un assureur à l’autre.

Les principales prestations garanties sont :

  • le rapatriement sanitaire en cas d’accident ou de maladie ;
  • la prise en charge ou l’avance des frais médicaux exposés à l’étranger ;
  • les frais de retour en cas de décès, de maladie ou d’accident grave d’un proche ;
  • le rapatriement du corps en cas de décès ;
  • la prise en charge des frais de séjour d’un accompagnant lorsque l’état de santé du blessé ou malade ne permet pas le rapatriement (avec plafond journalier et durée limitée) ;
  • le rapatriement des effets personnels du conducteur et de ses passagers (bagages, animaux de compagnie) ;
  • l’hébergement sur place si cela s’avère nécessaire (longs trajets de vacances par exemple).
  • etc.

Bon à savoir : vérifiez quelles personnes sont bénéficiaires de la garantie. Si certains contrats couvrent tous les passagers du véhicule, sans distinction, d’autres ne couvrent que le souscripteur, son conjoint, ses enfants et plus généralement toutes les personnes fiscalement à sa charge vivant habituellement sous son toit. Vous pourrez également vérifier si ces garanties s’exercent à bord d’un véhicule prêté ou loué, ou si elles se limitent au véhicule assuré par le contrat.

Les services non pris en charge par la garantie assistance auto

Qui dit « assistance » ne dit pas « assistance illimitée ». Comme toute garantie, la garantie assistance est soumise à des exclusions et à des plafonds de garantie qu’il convient de connaître.

Les services non pris en charge par la garantie assistance

Les contrats d’assistance excluent généralement les frais relatifs à :

  • la réparation du véhicule ;
  • les crevaisons de pneus ;
  • l’immobilisation consécutive à des aléas climatiques (grosses pluies, inondation, neige, verglas, tempête…) ;
  • les pannes à répétition ;
  • les pannes d’essence ;
  • la perte des clefs du véhicule ;
  • l’erreur de carburant ;
  • etc.

Bon à savoir : avant de signer votre contrat, renseignez-vous sur le contenu des garanties de votre contrat pour en connaître les limites. Ainsi, vous vous engagerez en toute connaissance de cause.

Les points de vigilance

Comme il n’existe pas deux contrats identiques, la prudence impose d’être vigilant et de vérifier un certain nombre de points importants :

  • les personnes bénéficiaires de la garantie. En effet, si certains contrats couvrent tous les passagers du véhicule, sans distinction, d’autres ne couvrent que le souscripteur, son conjoint, ses enfants et plus généralement toutes les personnes fiscalement à sa charge vivant habituellement sous son toit ; 
  • les garanties sont-elles valables à bord d’un véhicule prêté ou loué, ou se limitent-elles au véhicule assuré par le contrat ?
  • la garantie s’exerce-t-elle en cas de prêt du véhicule assuré (à titre gratuit) ?
  • les franchises kilométriques applicables ;
  • le plafond de garantie global et par type de frais (durée de prise en charge des frais de séjour, durée de la location d’un véhicule, rapatriement par avion sanitaire ou avion de ligne, etc.).

 

Ces pros peuvent vous aider