Souscrire une assurance auto tout accident

Sommaire

 

L'assurance obligatoire classique ne vous indemnisera pas si vous êtes responsable d'un accident, pas plus que vous ne percevrez d'indemnités pour des dommages matériels subis après une collision avec un animal sauvage.

En revanche, la garantie « tout accident » ou « tout risque » vous permettra d'obtenir une indemnisation quel que soit le type d'accident, quelle que soit votre degré de responsabilité.

Voici notre fiche pratique pour souscrire une assurance auto tout accident.

1. Demandez plusieurs offres

Pour obtenir la meilleure formule, vous devez vous donner les moyens de comparer plusieurs contrats d'assurance auto.

Pour cela vous pouvez :

  • soit effectuer les démarches par vous-même ;
  • soit mandater un courtier.

Trouvez des contrats d'assurance auto par vous-même

  • Faites le tour des agents les plus proches de chez vous, et demandez-leur des exemples de contrats d'assurance tous risques.
  • Ne vous engagez pas, ramenez les contrats chez vous afin de les étudier à tête reposée.

Mandater un courtier

Cette solution est la moins contraignante, il vous suffit de contacter un ou plusieurs courtiers par email.

2. Vérifiez bien que tous les accidents soient couverts

Attention, ne confondez pas les garanties « tout accident » et « collision »

La garantie « collision » ne vous couvrira, comme son nom l'indique, qu'en cas de collision.

Le contrat doit donc préciser que vous serez indemnisé quel que soit votre degré de responsabilité, même si vous avez eu un accident tout seul.

Bon à savoir : si vous percutez un objet après avoir évité un piéton, un autre véhicule ou un animal, non seulement on considère que vous êtes responsable, mais de plus la garantie « collision » ne marchera pas.

3. Comparez les franchises

Type de franchise

Vérifiez bien quel type de franchise on vous propose. Effectivement, même si la garantie se déclenche quel que soit votre degré de responsabilité, il peut très bien y avoir en revanche une franchise proportionnelle à cette responsabilité.

De plus, certains assureurs peuvent être tentés d'instaurer des franchises différentes selon les circonstances de l'accident.

Montant de la franchise

Il est clair que plus une assurance tout accident comporte des franchises élevées, plus le montant des cotisations doit être bas.

Vérifiez bien que c'est le cas.

4. Regardez la valeur de remplacement

Si le montant des réparations est supérieur à la valeur du véhicule, l'expert recommandera la destruction et le remplacement. Mais sur quelle valeur se basera-t-il ?

Pour remplacer votre auto neuve

Un modèle neuf sera évalué à sa valeur catalogue : vous percevrez une somme équivalente à un véhicule similaire tel qu'il figure sur le catalogue du constructeur.

Pour remplacer votre auto d'occasion

Un modèle d’occasion pourra être remplacer selon trois valeurs :

  • À sa valeur de remplacement : on vous versera un montant correspondant au prix d'un véhicule d'occasion similaire, dans le même état.
  • À sa valeur vénale : on vous paiera un somme correspondant au prix auquel vous avez acheté ce véhicule, moins une décote également appelée « taux d'usure ».
  • À sa valeur agréée : dans ce cas l'assureur et l'assuré se mettent d'accord sur un certain montant, exprimé en général sous forme de pourcentage par rapport à la valeur neuve.

Note : plus la valeur de remplacement est basse, plus le montant de la cotisation doit être bas.

Ces pros peuvent vous aider