Souscrire une assurance pour les conducteurs novices

Sommaire

 

Toute personne titulaire d'un permis de conduire depuis moins de 3 ans, ou n'étant pas en mesure de montrer une preuve d'assurance conducteur sur les trois dernières années, est considérée comme « conducteur novice ».

Une surprime de 100 % est alors appliquée la première année, puis 50 % la deuxième année, puis 25 % la troisième année. Au bout de 3 ans de conduite sans accident, le conducteur n'est plus considéré comme novice, ne subit plus aucune surprime.

Face à ce surcoût, il n'existe que peu d'astuces :

  • l’Apprentissage anticipé de la Conduite (AAC) ;
  • la petite cylindrée, car s'inscrire sur l'assurance de ses parents ne change rien, les parents doivent de toute façon déclarer le conducteur novice à leur assureur et payer la surprime qui va avec.

Le conducteur novice doit choisir une assurance en fonction de son budget, en faisant attention à ce que l'assureur n'exagère pas sur la franchise.

Voici la marche à suivre pour souscrire une assurance pour les conducteurs novices.

1. Choisissez l'Apprentissage anticipé de la conduite

Il est possible d'apprendre à conduire dès l'âge de 15 ans et de conduire une voiture accompagnée par un adulte. C’est ce que l’on appelle « conduite accompagnée », ou « apprentissage anticipé de la conduite ».

Cette solution a l'avantage de réduire la surprime, une fois obtenu le permis de conduire définitif :

  • 50 % la première année ;
  • 25 % la deuxième année ;
  • Aucune surprime la troisième année.

2. Choisissez une petite cylindrée

Le montant de la cotisation de l'assurance auto obligatoire ne se calcule pas en fonction de la valeur de la voiture, mais en fonction de sa cylindrée.

Effectivement, l'assurance responsabilité civile obligatoire indemnisera autrui lorsque vous êtes responsable d'un accident.

Or, comme les grosses cylindrées sont plus susceptibles de provoquer d'accident que les petites, l'assurance auto du conducteur novice sera moins chère avec une petite cylindrée.

À noter : il est également possible que certains assureurs refusent de couvrir un conducteur novice au-delà d'un plafond de puissance.

3. Choisissez une assurance conducteur novice

Il est évident qu'un conducteur novice doit s'orienter vers l'assurance la moins chère. Attention cependant, cela signifie forcément que la franchise est élevée.

Choisir la formule classique

La première solution consiste pour un conducteur novice à choisir une assurance auto classique, et à payer la surprime en fonction de son expérience.

Choisir la formule dédicacée aux conducteurs novices

Certains assureurs proposent des formules « spécial jeunes conducteurs ». Attention, elles peuvent cacher des franchises plus élevées que lors d'une assurance conducteur classique.

Or, à partir du moment où l'on paye une surprime pour cause d'inexpérience en matière de conduite, il n'y a pas de raison de subir une franchise élevée de surcroît.

Adressez-vous à diverses compagnies d'assurance et comparez le rapport cotisation/franchise.

Ces pros peuvent vous aider